AVERTISSEMENT: Lundi le 14 mai 2012 entre 17h00 et minuit,
le site sera temporairement inaccessible pour une opération d’entretien. Merci de votre compréhension.
Videos
Des vidéos sur l'expérimentation de la ligne du temps en classe!



4 vidéos
au primaire et au secondaire ont été réalisées afin de documenter les expérimentations en classe et d'observer les pratiques pédagogiques employées lors de l’utilisation de l'application et de ses contenus.

Consulter les vidéos d'aide de la ligne du temps

L'application Web de la ligne du temps
spacer Ligne du tempsLigne du temps : Le génocide au Rwanda
Le génocide au Rwanda

Adresse webAdresse directe de la ligne du temps (pour consultation seulement, sans possibilité de modification) :

http://www.lignedutemps.qc.ca/t3696/lecture

DocumentTexte de présentation

Pourquoi traiter du cas particulier du Rwanda?

Le génocide du Rwanda de 1994 est une des pires tragédies humaines de la deuxième moitié du XXe siècle. Comme c’est le cas pour la plupart des conflits récents dans l’histoire, le génocide rwandais de 1994 est un drame complexe aux multiples facettes. La ligne du temps sur le génocide de 1994 au Rwanda présente une série d’événements choisis, dont plusieurs ont été regroupés afin de simplifier l’introduction à ce sujet particulièrement délicat. Une lecture attentive du texte de présentation (voir plus bas) et des fiches événements constitue donc une étape privilégiée pour entreprendre une démarche visant la compréhension de cet événement majeur de notre temps.

Les fiches événements de la ligne du temps présentent les faits qui suivent le déclenchement de la guerre civile de 1990 et qui permettent de mieux situer le génocide rwandais de 1994. Elle s’attarde surtout au rôle joué par la communauté internationale dans cette tragédie et dans son évolution jusqu’à nos jours.

Les textes de la ligne du temps tirent leurs sources de textes écrits par des historiens, des politicologues et des journalistes reconnus. Le point de vue exprimé dans la présentation semble être celui le plus admis par la communauté intellectuelle internationale.

Mise en contexte et survol historique

La région des Grands lacs africains : une poudrière engendrée par la colonisation?
La région des Grands Lacs africains comprend sept pays : la République Démocratique du Congo (RDC, anciennement désignée tour à tour par les dénominations de Congo belge et de Zaïre), le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, la Zambie.

Cette région a largement dominé l’actualité internationale de la fin du 20e et du début du 21e siècle. Rendue tristement célèbre par les massacres de masse qui se sont soldés notamment par des millions de morts dans plusieurs États, cette région est souvent qualifiée de poudrière engendrée par la colonisation.

Quelle était la situation avant la colonisation?
La région africaine des Grands Lacs était constituée de plusieurs États organisés où de nombreux groupes ethniques différents cohabitaient la plupart du temps pacifiquement. Dans la région du Rwanda, les Hutu, les Tutsi, les Twa et d’autres groupes vivaient relativement harmonieusement selon un système de clans qui ne reconnaissait pas de différences «ethniques». Au sein de cette monarchie féodale, des violences avaient surtout lieu autour de la cour des rois.

Toutefois, dès la fin du 19e siècle, les interventions des colonisateurs allemands, suivis ensuite des Belges, ont provoqué des bouleversements dans la vie sociale et dans plusieurs secteurs d’activités, créant des conditions propices à l’éclatement de conflits violents entre les factions issues de différents groupes ethniques.

L’un de ces bouleversements a été provoqué par la détermination, selon certaines considérations qui se voulaient scientifiques, de l’appartenance des peuples de la région des Grands Lacs africains à différents groupes ethniques et à la hiérarchisation de ces groupes. Dans le cas du Rwanda par exemple, les trois groupes les plus fréquemment cités, les Tutsi, les Hutu et les Twa, ont été classés de la façon suivante par les colonisateurs :

  • les Tutsi, considérés comme étant physiquement, moralement et intellectuellement plus proches des Blancs, étaient érigés au rang de race supérieure et par conséquent plus aptes à être instruits et à gouverner;
  • les deux autres groupes, celui des Hutu, et des Twa, étaient classés dans la catégorie des races inférieures. Ils étaient ainsi confinés au travail de la terre et à d’autres tâches manuelles simples.

Avec le mouvement de décolonisation qui s’amorce dans les années 50, le pouvoir passe des mains des Tutsi à celles des Hutu. Les Tutsi rejoignent alors le groupe des Twa, devenant ainsi des citoyens de seconde zone.

Les premiers partis politiques sont également apparus à cette époque. Favorisés par la puissance coloniale belge, les Hutu sont alors placés au pouvoir. Puis, de 1959 à 1961 s’est opérée au Rwanda une «Révolution sociale», qui provoqua les premiers mouvements de masse des Tutsi vers l’exil, particulièrement en Ouganda.

Quelle est la situation à la suite de la décolonisation?
Dans la foulée des décolonisations européennes de l’époque, le Rwanda obtient son indépendance en 1961. La république est alors proclamée et un système de gouvernement basé sur la démocratie pluraliste est adopté. Les Hutu vont toutefois régner sur le pays de 1961 à 1990, indirectement appuyés par la France, qui va vendre des armes au régime dictatorial établi à partir de 1970. À partir de 1990, toutefois, des exilés tutsi reviendront au Rwanda et revendiqueront le partage du pouvoir.

Ce retour et ces revendications provoquent de nombreux événements violents, dont des massacres de masse justifiés par une haine «interethnique» alimentée de longue date.

DocumentAuteur : Service national du RÉCIT de l'univers social  Service national du RÉCIT de l'univers social

Creative Commons
Cette création est sous contrat Creative Commons

Image : Le génocide au Rwanda / Steve Quirion

<-- Retour au Ressources publiques

Application libre sous licence GPL          Logo: Idéeclic    Logo: Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île    Logo: Ministère de l'éducation, Loisirs et Sport
lignedutemps.qc.ca - version 3.0.production - 2015/06/09 - 20:21

revision a9558a5a7798b26eea801af24132d5ef463d6cf8