AVERTISSEMENT: Lundi le 14 mai 2012 entre 17h00 et minuit,
le site sera temporairement inaccessible pour une opération d’entretien. Merci de votre compréhension.
Videos
Des vidéos sur l'expérimentation de la ligne du temps en classe!



4 vidéos
au primaire et au secondaire ont été réalisées afin de documenter les expérimentations en classe et d'observer les pratiques pédagogiques employées lors de l’utilisation de l'application et de ses contenus.

Consulter les vidéos d'aide de la ligne du temps

L'application Web de la ligne du temps
spacer Ligne du tempsLigne du temps : Les mathématiques à travers le temps
Cicéron fait une déclaration au Sénat

Adresse webAdresse directe de la ligne du temps (pour consultation seulement, sans possibilité de modification) :

http://www.lignedutemps.qc.ca/t3298/lecture

DocumentTexte de présentation

1, 2, 3, 4, 5, 6 … De nos jours, compter paraît si facile! Pourtant, les mathématiques contemporaines sont issues d’une très longue évolution qui remonte à plusieurs millénaires. Des peintures et des artéfacts, découverts lors de fouilles archéologiques, témoignent de l’apparition des premiers rudiments mathématiques pendant la Préhistoire. Il faut attendre l’invention de l’écriture pour que se développent véritablement les mathématiques comme instrument pratique pour résoudre les problèmes de la vie quotidienne.

Les tablettes et les papyrus témoignent de la maîtrise de certaines notions mathématiques par les Mésopotamiens et les Égyptiens de l’Antiquité. À la même époque, la civilisation chinoise utilise déjà le système décimal en base 10. Dans la Grèce antique, les mathématiques délaissent leur côté utilitaire pour devenir une science plus abstraite. On étudie les formes géométriques en cherchant à calculer leur volume, leur aire et leur hauteur.

En Occident, la chute de l’Empire romain fait tomber dans l’oubli l’héritage légué par la civilisation grecque. Dans les civilisations indienne et arabe, les mathématiques se développent toutefois davantage avec les premières démonstrations de la trigonométrie et de l’algèbre. Ce n’est qu’au XIIe siècle que l’Europe renoue avec la culture classique préservée par le biais de la traduction des textes scientifiques arabes.

Influencée par ces nouvelles connaissances, l’activité mathématique de la Renaissance permet de poser les bases de la science mathématique moderne : uniformisation des symboles, introduction d’un système décimal, création du calcul littéral, étude de la perspective, formulation de nouveaux théorèmes. C’est également à partir de la Renaissance que se développe l’étude des probabilités avec la volonté de résoudre l’énigme des jeux de hasard.

DocumentAuteur : Service national du RÉCIT de l'univers social  Service national du RÉCIT de l'univers social

Creative Commons
Cette création est sous contrat Creative Commons

Image : Service national du RÉCIT de l'univers social

<-- Retour au Ressources publiques

Application libre sous licence GPL          Logo: Idéeclic    Logo: Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île    Logo: Ministère de l'éducation, Loisirs et Sport
lignedutemps.qc.ca - version 3.0.production - 2015/06/09 - 20:21

revision a9558a5a7798b26eea801af24132d5ef463d6cf8