AVERTISSEMENT: Lundi le 14 mai 2012 entre 17h00 et minuit,
le site sera temporairement inaccessible pour une opération d’entretien. Merci de votre compréhension.
Videos
Des vidéos sur l'expérimentation de la ligne du temps en classe!



4 vidéos
au primaire et au secondaire ont été réalisées afin de documenter les expérimentations en classe et d'observer les pratiques pédagogiques employées lors de l’utilisation de l'application et de ses contenus.

Consulter les vidéos d'aide de la ligne du temps

L'application Web de la ligne du temps
spacer 2- Comment utiliser la ligne du temps dans la méthode historique

Nous croyons que l’utilisation de l’application Web de la ligne du temps doit se faire dans le cadre de la méthode historique. La ligne du temps n’est pas un simple inventaire d’événements, elle est un outil d’interprétation de l’histoire avec une intention de communication. Les éléments qui se retrouvent sur une ligne du temps sont le résultat d’un choix fait par l’élève, l’enseignant ou l’historien. C’est l’utilisateur qui précise le cadre chronologique, les événements, les périodes, les rubans. C'est lui qui rédige les textes des événements et qui choisit les documents visuels, etc.

Nous vous proposons une démarche d’utilisation de la ligne du temps dans le cadre de la méthode historique. Cette démarche peut être utilisée pour créer un scénario d’apprentissage dans l’application Web de la ligne du temps. Pour créer un scénario, consulter la section Aide dans l’application ou encore la section Comment créer un scénario? sur le site. Cette démarche se divise en quatre étapes : 

a ) le problème posé;
b) l’hypothèse;
c) le traitement de l’information;
d) l’interprétation;

a) Le problème posé

Nous proposons une approche d’histoire problème où l’élève a un problème à résoudre. Ce problème est synthétisé dans une question problème qui orientera tout le travail de l’élève et qui l’amènera à interpréter une réalité sociale ou le changement dans une société. Voici quelques exemples de questions problèmes :

  • Est-ce que la Nouvelle-France a beaucoup changé en 100 ans?
  • Est-ce que la société québécoise vers 1980 ressemble à celle d’aujourd’hui?
  • Est-ce que le respect des droits civils et des libertés humaines est quelque chose d’acquis et d’universel?
  • Quelles ont été les conséquences des grandes découvertes sur les peuples amérindiens?
  • Est-ce que l’écriture a joué un rôle important dans la civilisation mésopotamienne?
  • Qu’est-ce qui caractérise la population et l’identité québécoises, aujourd’hui?
  • La démocratie et l’affirmation d’une nation peuvent-elles se faire sans débats, ni luttes ni revendications?

b) L’hypothèse

L’élève doit par la suite émettre une hypothèse, c’est-à-dire proposer une réponse provisoire à la question problème. Pour formuler cette hypothèse, il peut consulter le texte de présentation, les textes de référence ou une ligne du temps en partie complétée. 

À la question :

Est-ce que la Nouvelle-France a beaucoup changé en 100 ans?,

l’élève peut répondre en consultant les événements qui décrivent le territoire de la Nouvelle-France à ces deux époques.

Oui, car le territoire est beaucoup plus grand. La raison? Les Français ont exploré le territoire pour le commerce des fourrures.

c) Le traitement de l’information

L’élève doit ensuite consulter les événements déjà présents sur la ligne du temps ou en rédiger d’autres à partir de textes de référence. Ces nouveaux événements permettront à l’élève de mieux répondre à la question et de revenir ensuite compléter son interprétation. L’élève peut également classer ses événements par catégories, les organiser par bandes thématiques, leur associer des pictogrammes et leur ajouter des documents visuels. Pour faciliter la lecture ou la rédaction d’un événement par les élèves, consultez les sections Réaliser une ligne du temps et Lire une ligne du temps du présent document.

Dans notre exemple, l’élève doit rédiger des événements qui expliquent le changement en Nouvelle-France. En voici un exemple :

1682- Explorations de René Robert Cavelier de La Salle

L’explorateur René Robert Cavelier de La Salle a cherché de nouveaux territoires pour le commerce des fourrures. En explorant le fleuve Mississippi, il a fondé la Louisiane.

 

 

d) L’interprétation

L’élève revient sur son hypothèse et propose une interprétation au problème posé, à la lumière du travail de traitement de l’information qu’il a effectué. Afin d’accompagner l’élève dans sa démarche d’interprétation, consultez la section Interprète ta ligne du temps proposée plus bas.

Toujours avec l’exemple qui nous intéresse, voici un exemple d’interprétation :

Composantes

Interprétation

Retour sur ton hypothèse

Comme je l’avais dit dans mon hypothèse, le territoire de la Nouvelle-France est beaucoup plus grand.  

Raisons ou causes

Ce sont des explorateurs comme René Robert Cavelier de La Salle qui ont cherché de nouveaux territoires pour le commerce des fourrures.

Changement

Au début de la Nouvelle-France, les habitants vivaient surtout du commerce des fourrures. Cent ans plus tard, ils vivent principalement de l’agriculture.

Continuité

Le commerce des fourrures est toujours l’activité économique la plus payante  en Nouvelle-France.

Diversité

La Nouvelle-France a un grand territoire et peu d’habitants (55 000). Les 13 colonies ont un petit territoire et beaucoup d’habitants (1 000 000).

Exemples

Voici des tableaux synthèse d’exemples de scénario d’apprentissage du primaire et du secondaire. Vous pouvez aussi consulter les scénarios dans la ligne du temps.

Exemple du primaire : Est-ce que la Nouvelle-France a beaucoup entre 1645 et 1745?

Exemple du secondaire : La démocratie et l’affirmation d’une nation peuvent-elles se faire sans débats, ni luttes ni revendications?

<-- Précédent     Suivant -->

Application libre sous licence GPL          Logo: Idéeclic    Logo: Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île    Logo: Ministère de l'éducation, Loisirs et Sport
lignedutemps.qc.ca - version 3.0.production - 2015/06/09 - 20:21

revision a9558a5a7798b26eea801af24132d5ef463d6cf8